26. mars, 2022

Le Kahuna, Massage holistique traditionnel Hawaien.

Le Kahuna, Massage holistique traditionnel Hawaien.
Ce massage traditionnel utilise une combinaison de techniques de massage, d’huiles de noix de coco et parfois des éléments de prière, de respiration et de danse. 
L’objectif de ce massage est de restaurer le flux d’énergie vitale qui circule tout au long de votre corps. 
C’est ce qui vous permettrait d’ailleurs de vous apaiser au fur et à mesure du massage. 
J’aime aussi l’appeler, « massage aux mains aimantes ». 
Cette appellation permet d’expliquer d’ores et déjà les principes fondamentaux de cette technique. 
Le massage Kahuna a effectivement des mouvements larges, fluides et continus. Ce qui vous aidera à vous détendre et à lâcher prise beaucoup plus facilement. 
J’utilise autant mes doigts, mes pouces, mes paumes, mes poings, mes avant-bras que mes coudes. 
Chaque séance s’effectue en accord avec la tradition Huna. 
Il s’agit d’un savoir-faire millénaire qui regroupe la philosophie et la spiritualité hawaïennes. 
En outre, ce massage spirituel vise aussi à éliminer les blocages énergétiques qui, selon le Huna, sont à l’origine de la plupart des troubles physiques et psychologiques. (On retrouve ce même principe dans la médecine traditionnelle chinoise.)
Mon massage énergétique Kahuna fait partie des pratiques de la médecine non conventionnelle qui utilisent « l’énergie» pour soulager physiquement, émotionnellement et spirituellement. 
Elles sont basées sur le concept selon lequel une énergie de force de vie subtile imprègne tous les êtres vivants. 
Les pratiques énergétiques trouvent leurs origines dans les cultures ancestrales. 
Par exemple, il y a plus de 2 000 ans, les guérisseurs du pacifique estimaient que le flux et l’équilibre des énergies vitales étaient importants pour le maintien de la santé et que les maladies étaient dues à des déséquilibres énergétiques. 
Ils ont développé des thérapies et des pratiques telles que l’acuponcture le yoga le Qigong et le Kahuna pour corriger ces déséquilibres.